Découvrir une saga : « Divergente »

Beaucoup connaissent les films Divergente, mais moins connaissent les livres car oui, l’histoire d’origine est tirée de romans. Découvrez l’histoire de cette saga.

De quoi ça parle ?

Béatrice vit à l’intérieur de Chicago, devenue un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions : Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels. À 16 ans, elle doit choisir une de ces cinq factions pour le reste de sa vie. Elle est née chez les Altruistes, faction qui s’occupe de prendre soin des personnes. Elle a du mal à être comme la plupart des altruistes, elle est différente, elle ne se sent pas à sa place. Le jour où elle passe son test d’aptitude (avec Tori, une audacieuse) pour avoir une idée de son choix, elle apprend que son test n’est pas concluant, que ses résultats la font appartenir à différentes factions : cas rarissime, elle est Divergente.

Tori la protège en la faisant passer pour une Altruiste et lui conseille de garder la vérité secrète, lui disant que comme les Divergents n’appartiennent à aucune faction et peuvent penser indépendamment, le gouvernement les traque. Il ne peut pas les contrôler et ils sont donc considérés comme des menaces pour la société. Béatrice, lors de la cérémonie du choix, délaisse les Altruistes pour les Audacieux pensant pouvoir vivre une vie meilleure et qui lui correspond. C’est alors que commence la compétition pour savoir qui va réussir à se faire une place au sein des audacieux.

L’histoire de cette histoire

En 2010, Veronica Roth, jeune étudiante de 22 ans décida d’écrire une histoire pendant ses vacances de Noël, cette histoire s’appelant Divergent. Elle fut publiée en 2011. Grâce aux réseaux sociaux et à Internet, le succès grandit jusqu’à atteindre les 5 millions de vente dans le monde. Ce succès a continué de croître avec la sortie du second tome intitulé Insurgent et d’un troisième intitulé Allegiant. En mai 2014, la série Divergente est vendue à plus de 20 millions d’exemplaires. Le premier tome devint un Best-seller du New York Times et reçu plus d’une vingtaine de prix.

Elle écrira aussi des nouvelles sur l’histoire de Quatre, l’un des protagonistes principaux. Ces nouvelles furent finalement rassemblées dans un roman intitulé Four : A Divergent Story Collection avec comme ajout, des passages du premier livre de son point de vue à la fin.

Un dernier et petit tome sortira en janvier 2018 intitulé We Can Be Mended. C’est un épilogue de la saga. « J’ai toujours dit que la saga Divergente me semblait complète (…) Mais j’ai réalisé il y a quelques temps qu’il y avait quand même une partie de l’histoire que je n’avais pas racontée (…) J’ai donc écrit pour moi quelque chose racontant ce que Quatre était devenu au cours des années qui ont suivi Divergente 3. Et la nouvelle est que je vais le partager avec vous. » dit Veronica Roth, auteure de cette saga, lors d’une interview. Il est très difficile de le trouver en France.

Les droits pour en faire un film furent achetés en Mars 2011, alors que les romans ne furent publiés qu’en Avril 2011.

C’est au total :

  • 5 tomes (3 composants l’histoire et 2 dérivés)
  • 1871 pages (environ 500 pages pour les 3 principaux, 300 pour le livre sur Quatre et 30 pour l’épilogue)
  • 137 chapitres
  • plus de 380 000 mots.

Cela peut paraître effrayant mais ça passe beaucoup plus vite que ce que l’on pense.

Pourquoi lire ces romans ? Pourquoi me suis-je lancée ?

J’ai regardé un jour le film Divergente, et j’ai tellement aimé l’histoire que lorsque je me suis rendue dans une librairie, j’ai acheté les livres. Ils prirent rapidement la poussière et je regardais encore et toujours les films mais je ne m’intéressais pas aux livres, bien que je les avais achetés. Puis un jour, je me suis lancée dans la lecture, et ce fut très rapide : deux jours pour le premier tome ainsi que deux autres pour le second et une après-midi pour le troisième. Ce n’était pas par rapport à la longueur que ce fut si rapide mais grâce à l’histoire. Elle est quasiment identique à celle des films, avec bien sûr beaucoup plus de détails et beaucoup plus d’action, ainsi que plus d’intrigues. Dans le livre, on suit réellement l’initiation comme si c’était une série et qu’on regardait, jour après jours, voyant chacun évoluer, se rapprocher, se trahir. Il y a aussi plusieurs autres personnages qui ne sont malheureusement pas dans les films, etc… Je ne peux que recommander de lire les livres si l’on a aimé les films. Personnellement, j’en suis arrivée à préférer les livres aux films car ils sont plus complets, il y a plus de personnages, plus d’émotions… plus de tout ! De plus, la fin ne sera jamais visible au cinéma car le quatrième film a malheureusement été annulé, tout comme la série qui avait été envisagée afin de le remplacer, donc vous ne connaîtrez la fin (inattendue et bouleversante) de cette histoire qu’en ayant recours au plaisir de les lire.

Vous pouvez les retrouver dans les médiathèques de l’agglomération, en librairie ou encore en e-book (disponible dès maintenant, en achat sur des sites en ligne).

Pour vous donner un aperçu, par ici la bande annonce :

Killiane M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *