Le lycée Couffignal présente les métiers du bois

Le mardi 14 janvier, nous avons rencontré un enseignant en ébénisterie et le CPE du Lycée Couffignal à l’Espace Charlie. Ils nous ont présenté les métiers du bois, les formations proposées par le lycée et ils nous ont montré des exemples de travaux d’élèves.

Des objets réalisés par des élèves en CAP ébenisterie.

Présentation des différents métiers du bois et des CAP

Pour travailler dans les métiers du bois, il y a deux formations après la troisième : le CAP (en deux ans) et le bac professionnel (en trois ans).

Il existe trois CAP pour se former à trois métiers différents :

  • Le charpentier crée la structure en bois sur laquelle repose le toit.
  • Le menuisier fabrique des meubles en bois massif.
  • L’ébéniste crée aussi des meubles, il a les mêmes compétences que le menuisier. Mais c’est un métier plus artistique : Il peut utiliser des bois précieux, il colle des feuilles de placage…

Le CAP d’ébéniste est un CAP exigeant. C’est un métier pas très connu, mais l’ébéniste est très demandé lors de construction ou d’aménagement de maisons. Il peut par exemple fabriquer un meuble de télévision, une bibliothèque, des meubles de la cuisine…

Pendant le CAP, on n’apprend pas seulement le travail du bois, mais aussi le dessin 3D sur un logiciel par exemple.

Les goûts et les qualités requises pour faire ce métier

Si on veut se diriger vers les métiers du bois, il faut être volontaire et faire des efforts. Il faut aussi aimer les maths et la géométrie. Par exemple, il faut être capables de convertir de tête les millimètres en centimètres.

En ébénisterie, il y a une dimension artistique, ce qui peut intéresser les filles à exercer ce métier. Pendant le CAP, les élèves suivent des cours d’arts appliqués pour apprendre à faire des dessins techniques et des dessins fins. Cela leur permet d’avoir les compétences techniques afin de réaliser des meubles.

Quelques exemples de production d’élèves et les méthodes

Les élèves de deuxième année de CAP d’ébénisterie ont fabriqué ce plateau.
Les élèves de première année de CAP d’ébénisterie ont fabriqué cet objet en novembre/décembre.

Les élèves de première année de CAP d’ébénisterie ont commencé par fabriquer un casse-tête avec des tasseaux de bois de même taille, à la main et au ciseau à bois.

Le ciseau à bois c’est un outil qui permet de creuser le bois. C’est tranchant comme un couteau.

Pour réaliser cette lampe, ce sont des tasseaux de bois qui ont été coupés avec des angles et collés avec un assemblage en enfourchement à l’aide d’une machine. Il a été réalisé en CAP menuiserie.

Il nous a montré une feuille noire. C’était une feuille de placage teinte. Ils les achètent dans le commerce.

La carte du monde a été réalisée avec des morceaux usinés avec une machine d’une valeur de 200.000 euros et de la taille de l’espace Charlie. On met un dessin dans le « cerveau » de la machine (un ordinateur) et elle découpe le bois en suivant le dessin. Puis l’ébéniste va décoller, poncer et vernir la pièce.

En CAP d’ébenisterie, on apprend à réaliser des objets variés.

Le lycée Couffignal de manière générale

Le lycée Couffignal se trouve en face du stade de la Meinau, à Strasbourg.

Il y a un beau campus « vert », des bancs, un foyer des élèves, un conseil de vie lycéenne qui fonctionne bien, des tables de ping-pong, un bon restaurant scolaire.

Au lycée Couffignal il y a un dispositif ULIS pro et des AVS. Les élèves qui bénéficient du dispositif suivent tous les cours du CAP ou du bac pro où ils sont inscrits, et vont quelques heures par semaines en ULISpro pour être aidé. Il y a donc une salle dédiée à l’ULISpro.

La filière professionnelle est un « lycée dans le lycée », elle demande de l’autonomie et de la maturité. Par exemple, l’établissement est grand, il faut réussir à trouver les salles, les ateliers et les vestiaires.

La voie professionnelle est vue comme une filière de cadrage pour ceux qui n’avaient pas envie de travailler, mais c’est faux ! C’est une filière où on réussit, et on peut faire des études après.

Le CPE a donné l’exemple d’un élève des métiers du bois qui avait fait CAP, bac pro et enfin BTS.

Le lycée Couffignal propose aussi des formations pour les métiers de l’électronique, électrotechnicien, les métiers de l’usinage, tourneur-fraiseur (pour le métal), et systèmes numériques.

Au lycée il y a aussi la filière générale et la filière technologique (bac STI2D).

C’est possible de faire une demande d’immersion.

Le 6 et 7 mars, ce sera les portes ouvertes du lycée Couffignal.

Les élèves d’ULIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *